Le Flon autrement : Love has no Borders

Chanteuse jeune et talentueuse, ancienne étudiante fraîchement diplômée de l’HEMU, Marina Viotti propose sur la scène du BCV Concert Hall un concert de son entière création.

Prix "Encouragement à la création artistique"
Dans le cadre de la saison "Le Flon Autrement". Entrée payante. Réservation en ligne sur www.starticket.ch ou par tél : starticket callcenter 0900 325 325 (CHF 1.19/min depuis un poste fixe), ou dans les points de vente Starticket (La Poste, Manor, Coop City).

L'AMOUR SANS FRONTIÈRES

« De nos jours, les frontières sont partout : morales, mentales, physiques, sociales… Ces frontières sont des murs, des barrières qui séparent et semblent difficiles à enjamber. Notre devoir d'artiste doit dépasser la simple démonstration de notre talent et exige que nous délivrions un message. Le mien est d'abord un message d'amour : amour perdu, amour impossible, amour éternel, amour-passionnel…

Mais à travers mon récital, je souhaite également transcender les frontières entre les genres et les formes d'expression artistique, en jetant des ponts entre ceux-ci, afin en particulier de briser la muraille de verre qui entoure le classique. Opéra, opérette, lied, jazz, cabaret, chanson française, mais aussi danse – classique, moderne, contemporaine… et pourquoi pas hip-hop ? – tous réunis sur une même scène pour qu'au final ne restent que le chant, que la musique en tant que langage universel et accessible à tous… comme l'amour ! »

Marina Viotti

 

CARTE BLANCHE

La série « Le Flon autrement » est cet espace privilégié où tenter, expérimenter, donner sa chance aux étudiants les plus prometteurs de la maison en leur offrant une scène, des moyens et une visibilité privilégiée dans la saison. Après deux expériences concluantes les saisons précédentes avec le projet Chaplin piloté par le chef Maxime Pitois et « Steps on Strings » imaginé par le guitariste Bruno Dias, cette carte blanche a été institutionnalisée lors du palmarès 2016 avec la création d'un Prix d'encouragement à la création artistique, que s'est vue remettre la mezzo-soprano Marina Viotti. L'esprit fourmillant d'idées, la cantatrice vaudoise ne s'est pas fait prier pour remplir l'espace de cette scène ouverte, qu'elle a décidé de dédier à… l'Amour ! Un amour qui transcende les frontières et rapproche les gens, un amour sans limites et multicolore.


MARINA VIOTTI

Après un diplôme de flûte traversière, Marina Viotti s’essaie au jazz, au gospel et au metal. Un détour par des hautes études littéraires (hypokhâgnes) et la voilà en 2011 qui part s’installer à Vienne pour se former au chant lyrique auprès de Heidi Brunner. Membre du choeur du Singverein, du choeur Gustav Mahler puis de l’« extra-choeur » de l’Opéra de Vienne, elle fait sa première apparition soliste dans La petite messe solennelle de Rossini, avant d'étrenner le rôle de la Récitante dans La damoiselle élue à Milan et à Turin, sous la direction de Bertrand de Billy. En 2013, elle entre en Master dans la classe de Brigitte Balleys à l’HEMU, où elle décroche des rôles dans L’enfant et les sortilèges de Ravel, The Turn of the Screw de Britten et Le Roi David de Honegger. Lauréate de plusieurs bourses (Migros, Mosetti, Weltner, Leenaards), elle gagne le Premier Prix et le Prix des musiciens au Concours international de chant de Mâcon en 2014, et le Prix international du Belcanto au Festival « Rossini in Wildbad » en 2015. Outre de nombreuses prestations comme soliste d'oratorio (aux côtés notamment de l'Orchestre de Chambre de Lausanne et de l'Orchestre de la Suisse Italienne), elle se distingue sur la scène de l'Opéra de Lausanne. Elle y obtient ses premiers rôles en tant que Troisième Dame (La flûte enchantée), Mère/Tasse/Libellule (L’enfant et les sortilèges), la Marchande de journaux (Les mamelles de Tirésias) et Marthe (Faust) en 2015-2016. Elle fait ses débuts dans un rôle-titre avec Isabella (L’italiana in Algeri) au festival de Wildbad en juillet 2015. Parmi ses récentes apparitions : Maddalena (Rigoletto) et Isabella (L’italiana in Algeri) à l’Opéra de Lucerne, Rosette (Manon) au Grand Théâtre de Genève, Mélibéa (Il viaggio a Reims) au Liceu de Barcelone.

 

TODD CAMBURN

D'origine américaine, Todd Camburn est chef de chant et pianiste spécialisé dans le Lied et la musique de chambre. Il a été engagé comme pianiste et chef de chant à l'Opéra d'Aix-la-Chapelle, au Théâtre de Mannheim, au Festival Wagner de Seattle, à l'Opéra de Monte-Carlo, au Festival de Salzburg, et a été invité au Festival de Tanglewood pour l'interprétation du Lied. En 1996, il est nommé chef de chant au Grand Théâtre de Genève. Outre de nombreux concerts de musique de chambre (notamment en compagnie de membres de l'Orchestre de la Suisse Romande) et prestations radio- et télédiffusées en Suisse romande, Todd Camburn a accompagné en récital des chanteurs et chanteuses de renom, parmi lesquels Jeanne-Michèle Charbonnet, Marie-Claude Chappuis, Bénédicte Tauran, Clémence Tilquin, Juha Uusitalo (au Festival de Savonlinna), José van Dam, Dale Duesing, Nicola Beller-Carbone et Sara Fulgoni (au Châtelet et au Festival de Montreux-Vevey). Depuis 2003, il est accompagnateur officiel du Concours de Genève (chant/opéra). En 2004, il est nommé à l'HEMU en tant que professeur d'accompagnement; depuis 2013, il occupe le poste de responsable du département vocal de la même institution.

Horaire : 17:00
Lieu : Lausanne | HEMU Flon | BCV Concert Hall
Entrée :

Entrée payante

Intervenants :

Viotti Marina, Direction artistique et soliste, Chant | Todd Richard Camburn, Accompagnement, Piano


> Lire l'article de Matthieu Chenal dans le journal 24 heures

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !