CLOCHE DIATONIQUE

REPRÉSENTATION GRAPHIQUE DE LA TOTALITÉ DES 492 MODES DES ÉCHELLES À SEPT SONS

Pierre Audétat, HEMU jazz
Moreno Andreatt, IRCAM-CNRS
Julien Junod, Université de Zurich

03.2008 - 08.2009

Financement : fonds stratégique HES-SO

La musique occidentale est construite sur le système tempéré à 12 sons, c’est-à-dire sur la division de l’octave en 12 intervalles égaux (demi-tons). Dans la musique tonale, 7 seulement parmi ces 12 sons sont utilisés. Théoriquement, 462 combinaisons ou modes à 7 sons sont possibles.

Une nomenclature existe pour quelques modes seulement (ionien, dorien, lydien, phrygien par ex.). Pour la plupart des modes couramment utilisés dans le jazz, des chiffrages remplacent les noms. Dans le jazz moderne, les musiciens explorent et utilisent des modes de plus en plus exotiques pour lesquels il n’existe ni de nomenclature, ni chiffrages. 

La cloche diatonique non seulement propose une classification et surtout une représentation de tous les modes, servant ainsi de source d’inspiration aux musiciens, mais encore tente de répertorier et de systématiser les multiples nomenclatures / chiffrages existants.

Ce projet est une collaboration entre HEMU et IRCAM-CRNS.

EN SAVOIR PLUS
Accéder au site internet de la cloche diatonique.

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !