MUSICIEN ROMAND

L’IDENTITÉ DU MUSICIEN ROMAND AU TOURNANT DU SIÈCLE: LE CAS D’ALOŸS FORNEROD (1890-1965)

Angelika Güsewell, HEMU jazz (responsable de projet)

Antonin Scherrer, HEMU VD

Jacques Viret, Université de Strasbourg

09.2014 - 12.2016

Financement: fonds stratégique HES-SO

Aloÿs Fornerod est une figure marquante de la scène musicale romande de la première moitié du 20e siècle. Non seulement pour son legs musical et son action pédagogique (il a été professeur de théorie au Conservatoire de Lausanne et directeur du Conservatoire de Fribourg), mais également pour ses nombreux écrits (notamment son ouvrage «La musique et le pays» paru en 1928) qui témoignent du questionnement profond auquel un créateur romand peut être confronté à son époque; vers quel pôle identitaire regarder: Paris ou Berlin? L’année 2015 marque à la fois le 125e anniversaire de sa naissance et le 50e anniversaire de sa disparition. 

Dans le contexte de ce double anniversaire, le présent projet a pour objectif: (a) de sélectionner et analyser les principaux écrits de Fornerod portant sur le questionnement identitaire et l’identité du musicien romand; (b) d’en dégager les lignes de force et les principales thèses (notamment esthétiques) ; (c) d’interroger la musique de Fornerod à la lumière de ses écrits afin de mettre en évidence le niveau d’adéquation entre cette dernière et la pensée de l’auteur.

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !