VEDA

L’ÉCOLE DE VEDA REYNOLDS RECONSTITUÉE À TRAVERS LA PRATIQUE PÉDAGOGIQUE DE SES ANCIENS ÉLÈVES - UNE NOUVELLE APPROCHE MÉTHODOLOGIQUE ?

Renaud Capuçon (responsable de projet)
Angelika Güsewell
Pascal Terrien (Aix Marseille Université)
Antonin Scherrer

09.2016 - 08.2018

Financement: fonds stratégique HES-SO, Aix Marseille Université, RTS

Le présent projet vise à établir les traces de l’héritage pédagogique de la violoniste Veda Reynolds (1922-2000) non pas sur la base de traces écrites ou audio-visuelles qu’elle-même aurait laissées, mais en observant et en questionnant les pratiques pédagogiques de ses anciens élèves.

Pour cela, 5-6 anciens étudiants de Veda Reynolds qui enseignent actuellement le violon au niveau pré-professionnel ou professionnel seront filmés pendant une série de cours. On leur demandera de sélectionner quelques séquences qu’ils considèrent comme représentatives de l’héritage pédagogique de Veda Reynolds. Puis, lors d’entretiens d’auto-confrontation, ils expliciteront leurs gestes d’enseignants, leurs objectifs de cours, le choix des stratégies mises en oeuvre, les raisons des ajustements effectués dans le déroulement de l’enseignement, ainsi que le choix et l’origine des solutions développées pour remédier aux difficultés rencontrées par les élèves.

L’hypothèse qui fonde cette démarche est que l’analyse de situations d’auto-confrontation, la mise en évidence de différences et de similitudes dans les gestes ou les représentations de différents professeurs permet de situer et délimiter l’héritage pédagogique de leur maître – en l’occurrence de Veda Reynolds. Ainsi, la visée du projet – qui s’inscrit dans la lignée des travaux musicologiques et didactiques portant sur les écoles, les traditions et les méthodes de violon – est de dépasser l’étude de cas pour tester une nouvelle approche méthodologique.

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !