Eventail de violoncelles (messages et nuages)

Programme pour douze violoncelles, mezzo-soprano, flûte et harpe

Programme :

Johann Sebastian Bach : Deux contrepoints de L’art de la fugue
Pierre Boulez : Messagesquisse, pour violoncelle solo et 6 violoncelles
Jean-Pascal Chaigne : Objet II, pour octuor de violoncelles
Claude Debussy : Trois poèmes de Stéphane Mallarmé
Kaija Saariaho : Neiges
Richard Wagner : Wesendonck-Lieder

Kaija Saariaho pourrait bien, à elle seule, incarner la voix du violoncelle contemporain, tant les pièces qu’elle a composées pour l’instrument sont nombreuses. Elle a contribué à étendre sa palette sonore et ses techniques de jeu, notamment grâce aux nombreuses collaborations avec le violoncelliste Anssi Karttunen qui furent déterminantes dans son amour pour cet instrument. Mais lorsqu’on pense au violoncelle contemporain, on pense aussi immédiatement à Messagesquisse de Pierre Boulez, cette œuvre concise et virtuose dédiée au célèbre mécène bâlois Paul Sacher, et commandée par le grand Mstislav Rostropovitch. Construire un programme autour de Saariaho et Boulez, c’est un peu comme faire cohabiter Debussy et Wagner dans un même concert, tellement les deux figures peuvent sembler antagonistes. Qu’à cela ne tienne : convoquons-les, eux aussi, à cette rencontre au sommet! Saariaho et Boulez ne font d’ailleurs pas mystère de ce qu’ils doivent l’un et l’autre à Debussy. D’autre part, la dimension épique de l’œuvre lyrique abondante de la compositrice n’est pas étrangère à l’opéra wagnérien, et on se souviendra de la Tétralogie dirigée par Boulez à Bayreuth. Jean-Sébastien Bach est également un repère important, aussi bien pour Kaija Saariaho, qui écrivit Frises pour violon et électronique en guise de suite de la célèbre Chaconne pour violon seul, que pour Boulez, dont les principes sériels de prolifération se nourrissent autant de la cellule génératrice beethovénienne que de l’art contrapunctique quasiment spéculatif cher à Bach. Quant à Objets II de Jean-Pascal Chaigne, on trouve la citation suivante en exergue de la partition : « Car c’est exactement dans la description des objets que se réalise l’écriture » (Pierre Boulez)

Eclatsconcerts

Horaire : 20:00
Lieu : Fribourg | Musée d'art et d'histoire (MAHF) | Musée d’art et d’histoire
Distribution :

Equipe artistique
Guillaume Bourgogne, Direction artistique

Entrée :

plein tarif : 30,00 CHF
étudiants : 15,00 CHF

Ensemble(s) sur scène :

Ensemble contemporain de l'HEMU

Billetterie

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !