CONFÉRENCE-ATELIER : LE MUSICIEN PEUT-IL SAUVER LE MONDE ?

Madame Charlotte Perrey Beaude, coordinatrice des branches théoriques à l'HEMU, a senti chez les étudiants une envie d’aborder des thèmes fondamentaux, de l’ordre de ceux qui vont conditionner leur vie future, et de profiter de ce magnifique espace que sont ces conférences-ateliers pour développer l'un d'eux. Il ne fait guère de doutes que les sujets qui vont le plus bouleverser notre avenir sont le changement climatique et la sauvegarde de notre planète telle que nous la connaissons. L'idée m'est apparue étonnante, mais particulièrement pertinente. En effet, notre Haute Ecole devrait-elle se soucier que de musique, au prétexte qu’elle en porte le nom ? 

Il faut être clair sur le potentiel de nos réflexions de ce jour: nous n'allons pas sauver le monde le 28 octobre ! Les musiciens, pas plus que n’importe quels corporation ou groupe d'individus, ne peuvent sauver le monde. Seules les prises de consciences et les actions individuelles qui en découlent face à la consommation d’énergie, de biens manufacturés ou encore de voyages, pourront avoir un effet déterminant sur notre planète. Alors si, en tant qu'Ecole, nous pouvons contribuer à confronter l'individu-étudiant-professeur philosophiquement (le musicien doit-il s’occuper du problème ?), théoriquement (quel est l’état actuel de la situation ?) et pratiquement (quels projets ?), nous pourrons donner raison à Neil Amstrong et faire des petits pas de chaque homme, un grand pas pour l'humanité. 

En apothéose, un projet sera choisi parmi ceux élaborés lors des ateliers pour représenter l'HEMU dans le programme U-Change de la HES-SO. S'il est retenu, le projet bénéficiera d'un soutien permettant sa concrétisation durant l’année 2020.

Alors le 28 octobre, nous allons questionner, comparer, prendre conscience, imaginer, concevoir et souhaiter qu'à la fin de la journée, chacun soit un peu plus au clair sur le rôle qu'il peu ternir, à son échelle, face au défi planétaire.

HORAIRE
09:00 - 12:30
Brèves conférences thématiques
- L'artiste et sa responsabilité dans la société
- Le bois exotique dans la facture des instruments
- Décroissance / Consommer moins / Énergie grise

14:00 - 14:30
Réactions et propositions de projets par les auditeurs

14:30 - 16:30
Travail en groupes à choix sur la conception d'un projet selon les thématiques suivantes  :
- Utilisation du papier ou des Ipad ?
- Bois exotiques, des solutions ?
- Fanfare à développement durable
- Les voyages du musicien
- Repenser le concert
- Autres thématiques proposées par les auditeurs 

16:30 - 16:15
Présentation des projets de chaque groupe (Utopia 1)

17:15 - 18:00
Vote et choix du meilleur groupe représenté

INTERVENANTS
Mathieu Menghini, metteur en scène, ancien directeur de théâtres, maître d’enseignement HETS, expert culturel
Remi Vuichard, coordinateur de la plateforme de développement durable HES-SO
Laurianne Altwegg, responsable Environnement, Agriculture & Energie FRC

ANIMATIONS DES ATELIERS
Charlotte Perrey Beaude, coordinatrice des branches théoriques HEMU
Nicolas Farine, directeur HEMU – Site de Lausanne
Mathieu Menghini, metteur en scène, ancien directeur de théâtres, maître d’enseignement HETS, expert culturel
Remi Vuichard, coordinateur de la plateforme de développement durable HES-SO
Nicolas Rabaeus, professeur de solfège HEMU et compositeur
Laurianne Altwegg, responsable Environnement, Agriculture & Energie FRC

> CONFÉRENCES-ATELIERS : SAISON 2019-2020

4 JOURNÉES POUR DÉCOUVRIR LES NOMBREUSES FACETTES D’UNE THÉMATIQUE OU D’UN COMPOSITEUR

Le concept ? Faire se rencontrer, sous l’œil du public, ceux qui font et ceux qui analysent - étudiants, professeurs d’instrument, musiciens-interprètes, professeurs de théorie, compositeurs, musicologues – au gré d’échanges variés et prolongés permettant d’explorer les multiples facettes d’une thématique.

Nous voici dans la 5ème édition de cette série si particulière des Conférences-Ateliers, lien entre théorie et pratique musicale. Un titre qui atteste bien de l’enjeu : interroger la pratique des enseignements afin d’induire des changements pédagogiques. Nous sortons de nos classes, de nos habitudes – certains parlent de notre zone de confort –, pour aborder une nouvelle thématique, d’une nouvelle manière et dans un rythme totalement différent. Nous espérons qu’ainsi nous puissions laisser une trace dans l’esprit et le cœur de ceux qui y assistent. Nous allumons un feu plus que nous remplissons un vase, pour paraphraser Aristophane. 

Les thématiques proposée cette saison n’auront jamais été aussi variées. Elles renforceront sans nul doute les connaissances des étudiants sur des dimensions historiques, analytiques, stylistiques, réflexifs et pratiques. Chacune de ces conférences est liée à un aspect spécifique, mais toutes restent fidèles à la volonté initiale de renforcer le lien entre théorie et pratique. 

L’aspect « Historique-Pratique » sera à l’honneur lors de la journée autour de Wagner sur le site de Fribourg. C’est un compositeur qu’il est rare de pouvoir aborder pendant les études puisque son répertoire favori et presque exclusif, l’opéra, requiert des moyens d’effectifs et de maturité vocale sans rapport ni avec les possibilités des écoles, ni avec l’âge des chanteurs. 

L’aspect « Analytique-Pratique » sera abordé lors de la journée, sur le site de Lausanne, consacrée à l’approfondissement d’un phénomène musical intriguant : la notion de répétition et de répétitivité. À partir de quel moment un motif répété conduit-il à l’ennui et pourquoi ? Nous ne ferons pas l’économie de parler également de musique répétitive grâce à la présence de l’un de ses plus célèbres ambassadeurs : le compositeur Tom Johnson. 

L’aspect « Stylistique-Pratique » investira le site de Sion afin de développer les notions d’improvisation selon une période donnée en se fixant comme objectif de renforcer la liberté du jeu mais aussi le sens harmonique. Les intervenants représentent des horizons très variés, du baroque au jazz, symbolisant l’empreinte propre et unique de l’HEMU.

L’aspect « Réflexif-Pratique » sera traité lors de la première conférence-atelier de cette saison, à Lausanne. Elle est originale, car il s’agira de prendre du recul sur le métier de musicien en interrogeant le rôle que celui-ci devrait avoir face aux problèmes de société. Le thème du réchauffement climatique, qui est au cœur de l’actualité, sera au centre de ces réflexions. Puis, en groupes, des projets innovants pour « améliorer le monde » seront conceptualisés. Le meilleur représentera l’HEMU lors du programme Uchange porté par la HES-SO dans le but d’être concrétisé.

Ces journées sont ouvertes à tous, venez confrontez vos idées avec nous !

Téléchargez le programme complet (PDF)

Horaire : 09:00 - 18:00
Lieu : Lausanne | Grotte 2 | Utopia 1
Entrée :

Entrée libre

Intervenants :

Mathieu Menghini | Remi Vuichard | Mathieu Fleury | Charlotte Perrey Beaude | Thierry Weber | Nicolas Farine

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !