CONFÉRENCE-ATELIER : PORTRAIT EDITH CANAT DE CHIZY

CONFÉRENCE-ATELIER (3/5) : LIEN ENTRE THÉORIE ET PRATIQUE MUSICALE

L'HEMU accueille en résidence Edith Canat de Chizy durant cinq jours. Une manière pour nos étudiants de découvrir sa riche personnalité.

Après des études de composition avec Ivo Malec et Guy Reibel (pour l'électro-acoustique) c'est la rencontre en 1983 de Maurice Ohana qui déclenche chez elle sa véritable vocation de compositeur (elle n'aime pas le mot "compositrice"). Elle publie d'ailleurs en 2006, chez Fayard, la monographie de référence de son maître, juste après avoir été la première femme compositeur française admise à l'Institut de France. Entre 2007 et 2017, elle enseigne la composition au CRR de Paris. Au plan des distinctions, Edith Canat de Chizy est Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre du Mérite et Commandeur des Arts et Lettres. Elle reçoit en 2016 le Grand Prix du Président de la République de l’Académie Charles Cros pour l’ensemble de son oeuvre.

Les compositions d'Edith Canat de Chizy s'inscrivent souvent dans les rapports qu'entretient la musique avec la peinture (Nicolas de Staël, William Turner) la littérature (Federico Garcia Lorca) ou encore les éléments naturels (l'eau notamment). Dans ses oeuvres, il n'est pas rare que des instruments solistes évoquent la tourbillonnante énergie qui se dégage des oeuvres picturales choisies ou s'inspirent de l'écriture poétique. D'autre part, sa recherche sur un langage plus essentiellement basé sur le geste instrumental traduisant alors l'idée de mouvement, s'est d'abord incarnée véritablement dans l'écriture pour cordes (son domaine de prédilection) puis s'est étendue à d'autres formations et à la musique électronique – représentée dans ce portrait par Over the sea pour accordéon, trio à cordes et électronique. Le projet de cette pièce d'envergure, synthétisant d'une certaine manière les caractéristiques singulières de l'écriture d'Edith Canat de Chizy, est né d'une réflexion sur la peinture de Claude Monet où l'obsession de la transparence « induit une transformation permanente de l'objet, à travers l'omniprésence du milieu aquatique – mer, fleuve, lac, étang ». De même s'est peu à peu construit un rapport d'évidence dialectique entre l'écriture instrumentale et l'électronique, la musique s'articulant dans un univers sonore essentiellement mouvant (quoique strictement contrôlé) offrant, au travers de l'accordéon, le cadre idéal entre le phénomène purement acoustique et ses "prolongements" électroniques – lieu de toutes les métamorphoses.

HORAIRE
09:30 – 11:00
Introduction à la musique de Canat de Chizy : sa vie, son oeuvre en dialogue avec William Blank

11:15 – 12:30
Analyse et interprétation de trois oeuvres de musique de chambre

14:00 – 15:30
Analyse et interprétation de deux oeuvres de musique de chambre

16:00 – 17:30
Répétition générale publique

19:00 – CONCERT
Présenté par Philippe Albèra et Edith Canat de Chizy dans le cadre des concerts SMC.
Billetterie : www.smclausanne.ch

INTERVENANTS
Edith Canat de Chizy, compositeur
Philippe Albèra, musicologue
William Blank, compositeur, professeur de musique contemporaine HEMU

PROGRAMME
Pluie, vapeur, vitesse pour ensemble (2008)
Sombra pour 3 voix de femmes et alto (2013)
Over the sea pour accordéon, trio à cordes et électronique (2012)
Burning pour clarinette, violon, violoncelle et piano (2007)
Vagues se brisant contre le vent pour fl ûte et ensemble (2006)

INTERPRÈTES
Ensemble Contemporain de l’HEMU
William Blank, direction
Alessandro Ratoci, diffusion électronique

Horaire : 09:30 - 21:00
Lieu : Lausanne | Grotte 2 | Utopia 1
Entrée :

Entrée libre

Intervenants :

Edith Canat de Chizy, compositeur
Philippe Albèra, musicologue
William Blank, compositeur, professeur de musique contemporaine HEMU

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !