CONFÉRENCE-ATELIER : TRANSCRIPTION - ZOOM AVANT MAHLER/ BOLENS, ZOOM ARRIERE DEBUSSY/JARRELL

CONFÉRENCE ATELIER (5/5) : LIEN ENTRE THÉORIE ET PRATIQUE MUSICALE

Dans le prolongement de la journée sur l’art de la transcription organisée la saison dernière, cette conférence-atelier propose deux nouveau « zooms » pour approfondir encore cette thématique : le passage de l’écriture pour piano à celle pour orchestre avec les Etudes de Debussy transcrites par Michael Jarrell et le passage de l’écriture pour grand orchestre à un orchestre de chambre avec les Vier Lieder eines fahrenden Gesellen de Mahler transcrites par Nicolas Bolens.

Le langage harmonique de Michael Jarrell est marqué par un art subtil de sonder les relations entre intervalles: ses accords tirent leurs caractères de la spécificité de la disposition des intervalles qui les composent. Parmi les précurseurs historiques les plus importants d'un système de composition se servant de ces relations, fi gure notamment Claude Debussy et ses dernières oeuvres pour piano. Dans ses Douze Etudes (1915), il s'émancipe des relations tonales – dans la mesure où il se concentre prioritairement sur les intervalles pris pour eux-mêmes – et Jarrell choisit précisément d'en instrumenter trois pour ces caractéristiques particulières, en évitant les instruments que Debussy lui-même n'aurait pas eu à sa disposition. Dans son orchestration il tente de prolonger avec la plus grande authenticité possible le style plutôt âpre des dernières oeuvres orchestrales du compositeur français en traitant ces Etudes comme un matériau préexistant, le développant en un système arborescent dans lequel des formes similaires ont la possibilité de s'épanouir de diverses manières. En ce qui concerne Gustav Mahler, on connaît nombre de réécritures de ses oeuvres – notamment celles de Schönberg pour des effectifs réduits donnant une place prépondérante au piano et à l’harmonium. A l’instar de ces exemples, il s'agit pour Nicolas Bolens de restituer au sein de l’espace sonore d’un ensemble de 18 musiciens, les énergies issues de l’orchestration de Mahler. D’un raffinement extrême, celle-ci voyage dans le grand orchestre avec une liberté déconcertante.

Pour retrouver cette vie acoustique dans un ensemble plus restreint où les instruments sont présents à l’unité, il n'a pas voulu « réduire » la musique, ce qui aurait impliqué toutes sortes de renoncements, mais plutôt la penser de manière extensive. Ainsi son orchestration des Vier Lieder eines fahrenden Gesellen part fondamentalement de celle de Mahler, mais les limitations imposées par le nouvel effectif ont permis l’utilisation d’un panel de sources sonores plus étendu, notamment au niveau des percussions. 

HORAIRE
10:00 – 12:30
Généralités sur les deux types de transcription
Zoom arrière Debussy : du piano à l’orchestre
Répétition commentée, analyse, exemples
Alternance piano/orchestre
Travail de la transcription au sens large, partis pris

14:00 – 17:00
Zoom avant Mahler : de l’orchestre symphonique à l’orchestre de chambre et au piano

18:00 – CONCERT
Mahler-Debussy, versions avec piano et avec orchestre

INTERVENANTS
Nicolas Bolens, compositeur, professeur HEM-Genève
William Blank, compositeur, professeur de musique contemporaine HEMU
Todd Camburn, pianiste, coach vocal, professeur et responsable du département vocal HEMU
Etudiants de la classe de direction d’Aurélien Azan-Zielinski

PROGRAMME
Mahler/Bolens : Vier Lieder eines fahrenden Gesellen : Wenn mein Schatz Hochzeit macht
Ging heut’ morgen über’s Feld
Ich hab’ ein glühend Messer
Die zwei blauen Augen von meinem Schatz
Debussy/Jarrell : Trois études : pour les notes répétées, pour les sonorités opposées, pour les accords

INTERPRÈTES
Todd Camburn, piano (Mahler)
Corentin Brandet, piano (Debussy)
Julia Deit-Ferrand et Lydia Späti, voix
Orchestre de l’HEMU
Direction Aurélien Azan-Zielinski (Debussy)

Horaire : 10:00 - 20:00
Lieu : Lausanne | Grotte 2 | Utopia 1
Entrée :

Entrée libre

Intervenants :

Nicolas Bolens, compositeur, professeur | William Blank, compositeur, professeur de musique contemporaine | Todd Camburn, pianiste, coach vocal, professeur et responsable du département vocal

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !