FRANCESCO DE ANGELIS

De Angelis Francesco
Teaching site (s)

VALAIS-WALLIS

Department(s)

Classique

Main discipline (s)

Violon

Contact

Violoniste solo et Konzertmeister du Teatro alla Scala et de la Filarmonica della Scala. Il s'est imposé comme l'un des musiciens les plus talentueux de la scène musicale internationale et est très apprécié des critiques. Ses interprétations se caractérisent par un son romantique inimitable qui exprime la beauté du bel canto associée à la rigueur de la grande tradition instrumentale d'Europe centrale.
Francesco De Angelis a commencé à étudier le violon à l'âge de six ans avec Giovanni Leone, héritier de la grande école de Pablo Sarasate. Très jeune, il participe à l'une des plus importantes manifestations musicales italiennes, la « Rassegna giovani violinisti » Città di Vittorio Veneto, remportant trois fois le premier prix en 1982, 1984 et 1985.

Encouragé par Jean-Jacques Kantorow, il entre à l'Académie de Sion (Suisse), où il se perfectionne sous la direction du Maestro Tibor Varga.
À l'âge de dix-neuf ans, il remporte le concours international pour le poste de co-leader (Concertino dei primi violini) de l'orchestre du Teatro alla Scala.
En 1993, il remporte le 1er prix, décerné à l'unanimité, au 21e concours national de violon Città di Vittorio Veneto.

En 1995, il est élu premier violon de l'orchestre du Teatro La Fenice à Venise.
En 1998, lors du concours international de second violon au Teatro alla Scala, il est choisi par Riccardo Muti pour être Konzertmeister de l'Orchestra d'Opera e della Filarmonica della Scala.
Francesco De Angelis a collaboré avec les plus grands chefs d'orchestre, parmi lesquels : Daniel Barenboim, Gary Bertini, Semyon Bychkov, Riccardo Chailly, Myung-Whun Chung, Colin Davis, Rafael Frühbeck de Burgos, Charles Dutoit, Gianandrea Gavazzeni, Valery Gergiev, Carlo Maria Giulini, Paavo Jarvi, Lorin Maazel, Riccardo Muti, Georges Pretre, Gennady Rozhdestvensky, Wolfgang Sawallisch, Georg Solti, Jeffrey Tate et Yuri Temirkanov.
Il a participé au projet "Vie dell'amicizia" du Festival de Ravenne en faveur de la paix et s'est produit avec la Filarmonica della Scala, sous la direction de Riccardo Muti, dans des villes symboliques : Sarajevo (juillet 1997), Beyrouth (juillet 1998), Jérusalem (juillet 1999), New York à Ground Zero, à l'occasion du premier anniversaire de la chute des tours jumelles (septembre 2002) et à Damas (juillet 2004).
En tant que soliste, il s'est produit dans certaines des salles de concert les plus prestigieuses du monde, notamment le Gasteig à Munich, le Bachzaal à Amsterdam, le Conservatoire de Paris, le Rockefeller Center et le musée Guggenheim à New York, le musée Reiss-Engelhorn à Mannheim. Il s'est produit avec l'orchestre Euskadi, l'orchestre de chambre "Tibor Varga", l'Orchestra di Padova e del Veneto.

En 1999, avec l'Orchestra Filarmonica della Scala, sous la direction de Riccardo Muti, il interprète en tant que soliste la Sinfonia Concertante de Haydn au Teatro alla Scala.

En 2000, il joue en tant que soliste à Montana, accompagné par l'Orchestre de l'Académie de Sion sous la direction de Tibor Varga.

En 2003, il est personnellement invité par Valery Gergiev à Saint-Pétersbourg et à Moscou en tant que seul représentant italien dans le "World Orchestra for Peace".

Il a été invité, en tant que premier violon, dans l'Orchestre della Fenice de Venise (premier convenable en audition publique), dans l'Orchestre Euskadi de San Sebastian, dans l'Orchestre Nazionale della Rai de Turin, dans l'Orchestre Symphonique de Lucerne, et à nouveau dans l'Orchestre du Festival de Lucerne.

Au cours de la saison 2005-2006 de la Filarmonica della Scala, il interprète le Concerto en la mineur op. 82 de Glazunov au Teatro alla Scala sous la baguette de Semyon Bychkov, obtenant un succès extraordinaire auprès du public et de la critique.

Tout aussi intense est son activité dans le domaine de la musique de chambre avec des solistes prestigieux, dont Daniel Barenboim, Enrico Dindo, Jean-Jacques Kantorow, Tibor Varga, Marcio Carneiro, François Guye, Madeleine Carruzzo et les solistes de l'Orchestre philharmonique de Vienne. Le 7 mars 2011, il donne un concert à la Scala de Milan en trio avec Alfredo Persichilli au violoncelle et Lang Lang au piano : « […] c'est un vrai trio : fusionné et identifié dans le style. Il trouve sa marque dans les élans les plus lyriques, grâce au jeu fougueux de De Angelis, si linéaire dans le chant de Mendelssohn, et dans Ciajkovskij si granuleux que par moments il semble lui-même être un violoncelle » (Corriere della Sera, 9 mars 2011).

Dans le domaine de l'enregistrement, ses deux derniers enregistrements pour Decca (Londres) sont particulièrement remarquables. Accompagné de l'Orchestre Philharmonique de la Scala dirigé par le Maestro Riccardo Chailly, il a enregistré le Solo de Lombardi alla prima crociata de G. Verdi et Leggenda de O. Respighi.
Francesco De Angelis enseigne le violon à l’HEMU Valais-Wallis et donne des cours de maître en France, Chine, USA, Brésil, Japon, Italie et Suisse.

Il est régulièrement invité en tant que membre ou président de jury dans d'importants concours internationaux de violon tels que le Tibor Varga de Sion, le Vittorio Veneto ou le Postacchini de Fermo.

En 2019, il est directeur artistique du concours de violon Città di Vittorio Veneto.

Il joue un violon G.B. Vuillaume-Paris 1864 et un violon A. Poggi-Bologne 1969. 

NEWSLETTER
Subscribe and receive our latest new!