Marc MAYORAZ

Mayoraz Marc
Site(s) d’enseignement

Lausanne Grotte

Département(s)

Classique

Discipline(s) secondaire(s)

Atelier lyrique - Pratique corporelle

Contact

Marc Mayoraz, né à Sion en 1963, est comédien et professeur à l’HEMU (Haute Ecole de Musique de Lausanne), il enseigne également à la HEM de Genève et de Neuchâtel. Formé à la SPAD, (Conservatoire de Lausanne) entre 1989 et 1992, sous la direction d’André Steiger, Armand Deladoëy, Hervé Loichemol, Jacques Roman, et Séverine Bujart. À partir de 1993, il a vécu une immersion dans la recherche théâtrale avec Jerzy Grotowsky et Maud Robart, avec un travail basé sur le training de l’acteur, le chant, le jeu, puis la construction d’un projet d’une année sur le même objet à Pontedera, Toscane.

Depuis 1994, il collabore de manière constante et engagée avec différents metteurs en scène ; François Marin, Domenico Carli, Anna Van Brée, Armand Deladoëy et Marc Liebens. Il collabore également avec Elsa Rook sur différents opéras : Le Dialogue des Carmélites de Poulenc, Transformations de Conrad Suza, à l’Opéra de Lausanne, A Midsummer Night’s Dream (dans le rôle de Puck) de Benjamin Britten à Mézière, et la création du Ruisseau noir, d’après la vie et l’œuvre d’Anne-Marie Schwarzenbach, au théâtre du Grütli. Comédien dans le spectacle Sexclure, d’après les textes de Nelly Arcan, avec Pascal Auberson et Alain Mudry, dans une mise en scène de Marcela San Pedro.

Il participe, avec Thierry Weber, dans des projets de « musique entre les lignes » à l’HEMU de Lausanne. Depuis, il n’a cessé de travailler, et collaborer avec nombre de metteurs en scène de tous horizons. La saison 17/18 "se joue" autour d'auteurs contemporains, Julien Mage et son texte Cette nuit encore jouer les Pierres au Petit Théâtre de Sion, une pièce de Luc Tartar, En découdre dans une mise en scène de François Marin, puis sur le plateau du Grütli dans un texte de Pommerat mis en scène par Elidan Arzoni.

Il met en scène Le dialogue des Carmélites de Poulenc au BCV Concert Hall à Lausanne. En 2018, il travaille avec le Béjart-Ballet Lausanne pour coacher une musicienne sur le projet Casse-Noisette. En 2019, il tourne un court-métrage avec Carlos de La Rosa, et Ciné-Janus de Maxime Brée (prix RTS pour la meilleure fiction Eracom). Il crée la Compagnie …Sans Oublier… avec Inès Halimi (musicienne, compositrice, chanteuse et comédienne), et une première réalisation au Théâtre Interface de Sion : Giacometti ou le Jeu des Mots, en juin il met en scène un opéra contemporain avec les chanteurs de l’HEMU, Written on skin de George Benjamin, sur un texte de Martin Crimp.

https://www.marcmayoraz.com/

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !