La Directrice générale nommée présidente de la CHEMS

Noémie L. Robidas succède à Stephan Schmidt à la tête de la CHEMS - Conférence des Hautes Ecoles de Musique Suisses. Elle prendra officiellement ses nouvelles fonctions cet automne.

La musicienne et pédagogue reconnue possède l'expérience nécessaires à la promotion de la formation musicale professionnelle. Violoniste de formation, elle a enseigné la musique durant près de 15 ans au sein de divers établissements d'importance et s’est consacrée à la direction d'institutions musicales en France avant de piloter l’HEMU. 

Son ouverture d’esprit et sa connaissance des réalités spécifiques à chaque filière sont essentielles pour représenter la CHEMS dont les membres couvrent un très large spectre stylistique. Sa vision moderne de l’enseignement lui permettra d’adapter les pratiques pédagogiques aux aspirations des musiciens de demain, tandis que son profil international, ses capacités managériales ainsi que sa personnalité fédératrice, lui permettront de coordonner les positions des Hautes Écoles de musiques, de renforcer le rôle de la CHEMS en tant qu’interlocuteur privilégié au niveau politique, d'entretenir des liens étroits avec les structures similaires à l'étranger et  de développer la recherche en art au sein des HEM suisses.

 « Je suis honorée de pouvoir représenter le collège des directeurs des HEM Suisses afin d'augmenter la visibilité et la lisibilité du champs d'action de nos hautes écoles. Je souhaite contribuer ainsi à la valorisation de nos missions d'enseignement de la musique dans un monde en évolution où les arts doivent impérativement faire partie du débat et des priorités sociétales », déclare la future présidente avec son enthousiasme naturel.

Noémie L. Robidas sera la première femme à endosser la fonction de présidente de la CHEMS. Nous sommes très heureux de cette nomination qui apportera à l’HEMU et au Conservatoire de Lausanne un rayonnement supplémentaire.

Partager la page :

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !