MASTERCLASS NATHAN STORNETTA

Compositeur de musique à l'image, actif à l'international et soutenu par les plus grands, Nathan Stornetta donnera une masterclass – à distance – samedi 21 novembre.

Nathan Stornetta est un batteur et compositeur suisse, formé à l'HEMU, puis diplômé du Royal College of Music de Londres où il a obtenu un prix d'excellence. En 2012, il rejoint le célèbre compositeur de musique de film, Hans Zimmer, à Los Angeles, au côté duquel il travaille comme compositeur sur des projets tels que Le petit prince. Il prend également part à la tournée du projet Hans Zimmer live. Sa bande originale pour Le Dernier Panache, un spectacle du Puy du Fou, a reçu le prix de la Meilleure Création Mondiale 2018 aux THEA Awards à Los Angeles.

Lors de cette masterclass, Nathan Stornetta parlera de la musique à l'image et de l'enregistrement en studio en lien avec son expertise professionnelle. Il reviendra sur son parcours entamé par des études à l'HEMU, ponctué de rencontres précieuses et façonné par des expériences internationales.

« L'HEMU m'a permis de rencontrer un panel de musiciens, d'amis et de professeurs qui m'ont ouvert grand les oreilles et m'ont donné envie de collaborer avec le plus de gens possible et de toutes les manières. Des personnes importantes pour moi, qui m'ont aussi guidé, et parfois même sans trop le vouloir: À l'examen final de MAO, le professeur me donne son feedback en disant que la piste audio jugée manque un peu d'intérêt car elle est très évocative mais peu structurée, qu'elle fonctionnerait super à l'image mais moins comme morceau de musique à proprement parler. Deux mois plus tard, j'étais accepté dans le programme de Masters au Royal College of Music de Londres dans la classe de composition à l'image ! »

Le jeune compositeur abordera l'importance de la création d’un réseau, la richesse qu'apportent les collaborations, ainsi que la balance à trouver entre ambition et sacrifice auquel chaque artiste est confronté.

 « Déjà à l'HEMU, grâce aux masterclasses avec des musiciens de renommée internationale, j'ai eu la chance de jouer et de discuter avec des artistes que je recontacte de temps en temps, lors de mes voyages ou simplement pour dire coucou. »

« Un seul conseil, ne jamais dire non à un projet. Toutes les rencontres sont bonnes à faire, même lorsque cela concerne un domaine qui n'est pas forcément notre tasse de thé. »

Au même titre que toute profession, composer pour l'image est un travail tout à fait spécifique qui requiert notamment la maîtrise d'outils particulier que Nathan Stornetta nous présentera. Ce sera également l'occasion d'évoquer les bonnes pratiques comme les erreurs à éviter.

« Ne pas laisser l'image dicter à la musique ce qu'elle doit raconter, mais bien l'inverse... La musique permet de nuancer de manière absolument fine. Elle révèle des détails alors insoupçonnés! »

La musique à l'image ne peut être évoquée sans parler de l'enregistrement en studio. Un univers dans lequel Nathan Stornetta évolue au quotidien et dont il expliquera les contours. Depuis 2017 d'ailleurs, les étudiant.es de l'HEMU ont la chance de pouvoir profiter de l'utilisation de nouveaux studios d’enregistrement – Flon 4 – sur le campus du Flon. Selon le compositeur, cela leur donne l’opportunité de découvrir « la réalité du job! »

« Tout le monde peut s'équiper de banques de sons pour programmer des maquettes musicales. Mais enregistrer live, ne serait-ce qu'un instrument, permet de donner une vraie émotion et une personnalité originale à la musique. On laisse tomber l'informatique pour se concentrer sur le son organique des choses, qui raconte tellement plus, avec moins de couches ! »

Pour finir, Nathan Stornetta donnera des pistes sur la manière dont un compositeur de musique à l'image doit se comporter avec un orchestre.« Je côtoie des orchestres chaque année lors des enregistrements de la musique pour mes projets. Un vrai privilège pour un jeune compositeur. » Des orchestres représentés dans son imaginaire comme« les couleurs sur la palette du peintre, les ingrédients du chef cuisinier ».

« Mieux vaut apprendre les mélanges et les recettes de cuisine à fond, pour mieux improviser ensuite ! J'ai eu la chance de jouer en orchestre symphonique à plusieurs reprises, dont une fois mémorable avec Michel Legrand, invité par l'HEMU. Big band de jazz ET plateau symphonique complet... Un vrai paquebot à manœuvrer pour un batteur... Un virage un poil sec et il faut cinq secondes pour remettre tout le monde sur la bonne voie! Un joli apprentissage forcé. »

Cet artiste à suivre travaille en ce moment sur la création de la musique pour quatre grands spectacles du Puy du Fou España. Les enregistrements auront lieu en janvier 2021 à Londres, avec des musicien.es trié.es sur le volet provenant d'orchestres comme le London Symphonic Orchestra, le Royal Philharmonic de Londres et le BBC Concert Orchestra. Et Nathan Stornetta de conclure :« J'ai hâte ! Mais il reste encore près d'une heure de musique à écrire... Hop ! Au boulot ! »

Dans ses oreilles :
« En ce moment j'écoute la musique électronique de Mandragora autant que la vielle à roue de Guilhem Desq »

À Écouter
YouTube
Spotify

Masterclass donnée via Zoom
Vous souhaitez y assister ?
Inscription jusqu’au vendredi 20 novembre à 12h
auprès de jeanne.guye-vuilleme(at)hemu-cl.ch

Partager la page :

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !