ILS SONT HEMU - MÁTYÁS SZANDAI

Le contrebassiste, en deuxième année de Master en pédagogie musicale jazz à l'HEMU, fait partie de ces étudiant.es aux profils particuliers qui contribuent grandement à la richesse de l'école. À la tête d’une carrière déjà florissante, il nous parle de ses études au Flon et de ses ambitions futures.

Le musicien d'origine hongroise a déjà un riche parcours académique derrière lui : un Bachelor classique effectué à Budapest, auquel s'ajoute un premier Master en interprétation musicale à l'HEMU où il se spécialise en arrangement et composition. Il bénéficie également d'une importante expérience professionnelle grâce à ses multiples collaborations avec de grand.es artistes et des concerts qu'il a donnés en Europe, en Amérique et en Inde.

C'est par l'Intermédiaire d'Emil Spanyi, professeur à l'HEMU qu'il avait rencontré à Paris, que Mátyás Szandai a décidé de venir à Lausanne. Les rencontres sont déterminantes pour lui et ce n'est donc pas un hasard si Emil Spanyi, Bänz Oester, Thomas Dobler, Jean-Pierre Schaller, Petru Iuga, tous professeurs à l'HEMU, sont devenus de vrais amis, notamment au fil des scènes qu’ils ont partagées. Il a également créé des liens très forts avec certain.es étudiant.es.

Mátyás Szandai se réjouit des ponts possibles que propose l'école entre les filières, lui permettant d’associer, dans son cursus, le classique au jazz. « À l'HEMU j’ai pu profiter de nombreux ateliers multi-styles et j'ai également pu profiter de prendre des cours dans d'autres départements ou filières, comme des cours d’orchestration ou de contrebasse classique. »  Une ouverture d'esprit qui convient particulièrement bien à cet artiste aux goûts éclectiques, qui a toujours tenu à jouer différents styles et s'essayer à diverses formes d'art. Il considère également que « la mixité est très importante pour mon avenir professionnel. »

L'HEMU a permis au contrebassiste de progresser artistiquement grâce à des échanges soutenus avec les enseignants et bien-sûr aux masterclasses. La qualité de l’infrastructure et les instruments mis à disposition ont également eu un fort impact quant à son investissement dans ses études, nous dit-il, tout comme l'accès au réseau partenaire de l'école, par le biais duquel il a eu la chance de se produire au Cully Jazz Festival, par exemple.

Dans le futur, Mátyás Szandai espère jouer ses propres compositions, monter des projets personnels, mais aussi enseigner pour transmettre sa passion, ceci autant en musique classique que jazz.

Retrouvez son actualité sur szandaimatyas.com et découvrez ses coups de cœur musicaux :

Pour les balades en forêt : « Toccata and Fugue in D minor – Bach »

Pour les dimanches pluvieux : « After the rain - John Coltrane »
 

Partager la page :

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !