SOLISTES 2022 - JEAN MIANNAY, CHANT

Avec de nombreux rôles clés à l’opéra et plusieurs prix à son actif, le chanteur Jean Miannay a déjà une carrière professionnelle foisonnante.

« Le jour où j’ai compris que raconter des histoires, vivre et faire vivre des émotions de toutes sortes pouvait être un métier, je n’ai pas hésité. C’est très stimulant de créer et d’incarner en permanence. Par le travail de son instrument, on peut se réinventer chaque jour. » Jean Miannay étudie le chant auprès de Brigitte Balleys à l’HEMU et de Scot Weir à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin. « L’HEMU m’a aidé à grandir et à m’épanouir, ça me permet aujourd’hui de me sentir serein. »

Le ténor vit ses premières prises de rôle à l’Opéra de Lausanne : Cendrillon (2018), Les contes d’Hoffmann (2019), Rinaldo (2020), L’auberge du Cheval Blanc (2021). Il débute sur les scènes françaises en 2020 en campant Beppe dans Pagliacci à l’Opéra du Grand Avignon – production qu’il suivra à l’Opéra de Vichy, à Clermont-Ferrand et au Festival de Saint-Céré. C’est aussi en 2020 qu’on le voit pour la première fois aux Chorégies d’Orange dans le cadre de la « Nuit magique ». Il y est réinvité l’année suivante pour un récital « Scène émergente » et est attendu en 2022 pour incarner Isepo dans La Gioconda de Ponchielli. En septembre 2021, il est Ferrando dans Così fan tutte à Lausanne et Fribourg, produit par l’Opéra de Fribourg et l’HEMU. On peut le retrouver dans la saison 2022/2023 en Ferrando dans Così fan tutte, en Nemorino dans l’Elisir d’amore, Flavio dans Norma, en Orphée dans Orphée aux enfers et en Alfredo la Traviata.

Lauréat de nombreuses distinctions, Jean Miannay a notamment reçu le Grand Prix du 4e Concours Jeunes Espoirs Raymond Duffaut, la bourse de la Fondation Mosetti à Lausanne, le 3e prix du concours Kattenburg ou encore une médaille d’or à la 2e édition du concours international of music de Vienne catégorie Virtuoso.

Pour son récital final de Master, Jean Miannay a choisi « Les Illuminations » de Britten. « La poésie de Rimbaud est un véritable labyrinthe dont lui seul ‘à la clef de cette parade sauvage’. Britten a relevé avec brio le défi de mettre une partie de ces illuminations en musique, allant jusqu’à nous faire entendre une fanfare avec un orchestre à corde. C’est un cycle à faire mûrir tout au long de sa vie et je me sens aujourd’hui capable d’en proposer une interprétation avec le soutien de Nicolas Chalvin et de l’OCL. »


PROGRAMME DE RÉCITAL DE MASTER
B. BRITTEN –  Les Illuminations

Concert le 8 juin 2022 de 19h à 21h au BCV Concert Hall, Lausanne

Jean Miannay, chant
Orchestre de Chambre de Lausanne
Nicolas Chalvin, direction

Partager la page :

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !