ClarkeSources

Les manuscrits de Rebecca Clarke: un terrain fertile pour l‘interprète. Etude du répertoire avec alto

Vinciane Béranger, HEMU VD (responsable de projet)
Marie Chabbey, HEMU VD
Christopher Johnson, Rebecca Clarke’s estate
Toby Appel, The Juilliard School
Carina Freire, cinéaste

01.2022 – 06.2023

Financement: fonds stratégique HES-SO, Rebecca Clarke’s estate, The Juilliard School

Ce projet vise à comparer les manuscrits avec alto de la compositrice Rebecca Clarke (1886-1979) avec les éditions imprimées. Une telle démarche permet d’approcher la vision spécifique que la compositrice avait de son instrument de prédilection : l’alto. De plus, elle permet d’identifier les différences marquantes concernant les indications de jeu, les doigtés, les respirations, les références aux tempi. L’élaboration d’une méthodologie permettra une mise en regard des différentes sources disponibles pour construire une interprétation personnelle et documentée des œuvres de Clarke. Cette réflexion sera initiée avec l’organisation des « Journées Rebecca Clarke ». Lors de cette première étape du projet, des étudiant.es altistes de l’HEMU se verront proposer un parcours de découverte des œuvres de Clarke. Ce parcours inclura notamment des ateliers d’expérimentation et des conférences de Christopher Johnson, gestionnaire du fond Clarke et de Toby Appel, altiste proche de Rebecca Clarke, et permettra ainsi de réunir un matériau précieux pour enrichir la recherche. La deuxième étape du projet sera constituée de la réalisation des actes de ces « Journées » qui comprendront un chapitre dédié à la synthèse des informations recueillies, d’un catalogue commenté des œuvres, et d’une proposition de méthodologie relative à la comparaison des sources manuscrites et éditées de Clarke. Ce travail servira de base de réflexion aux musicien.nes qui souhaitent explorer ce répertoire clé de l’alto. 

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !