Fifres et tambours du Valais

Aux sources des traditions musicales populaires dans les Alpes

 

Vincent Arlettaz, HEMU VS
Matthieu Constantin, Conservatoire Cantonal Valaisan

11.2020 – 10.2021

Financement: fonds stratégique HES-SO

Les cuivres naturels (cor des Alpes et assimilés) n’étant pas une tradition ancienne en Valais (ils ont été importés relativement récemment de Suisse centrale), la seule tradition musicale réellement ancestrale dans ce Canton est celle des fifres et tambours, implantés dans le Val d’Anniviers et, sous une forme un peu différente, dans le Haut-Valais. De manière plutôt atypique concernant une région rurale, cette tradition n’est pas liée à l’activité pastorale, mais aux musiques militaires de l’Ancien Régime. Ce sujet touche donc à la fois à l’identité culturelle de la région, à son histoire sociale et politique, ainsi qu’à ses pratiques culturelles populaires actuelles et à sa vie associative.

Jouissant d’une visibilité relative à l’heure actuelle, la tradition des fifres et tambours n’a pourtant pas encore livré tout son potentiel, et n’a notamment pas fait l’objet d’une publication scientifique approfondie. Il est prévu de préparer une étude dont l’approche sera multiple, à la fois historique, organologique, ethnologique, pédagogique. Une recherche générale dans la bibliographie spécialisée doit permettre d’élucider le plus possible la question de l’origine historique de ces traditions, qui peuvent remonter soit au Service de l’Étranger (mercenariat) de l’Ancien Régime, soit à l’influence de corps de musique étrangers à l’époque napoléonienne (à la faveur de l’occupation du Valais par les troupes françaises et du bref rattachement de notre région à l’État français). La publication ici décrite est prévue pour la fin 2021.

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !