L'OREILLE ABSOLUE DANS LE JAZZ – PHASE II

Susanne Abbuehl, HEMU jazz (responsable de projet)
Lutz Jäncke, Universität Zürich
Michael Beck, FHNW – Jazz Campus Basel

07.2017 - 10.2018

Financement: fonds stratégique HES-SO 

La phase II du projet « oreille absolue » vise à approfondir les résultats de la phase I. On s'intéressera notamment à la pertinence/nécessité d'une approche pédagogique spécifique pour les étudiant(e)s jazz avec oreille absolue :

Dans quels domaines les étudiant(e)s sans et avec oreille absolue ont-ils/elles des facilités d'apprentissage et des niveaux de compétences différents ?

L'oreille absolue est-elle liée à des difficultés dans certains domaines d'apprentissage? Et si oui, dans quels domaines (transposition, analyse, autres) ces difficultés se présentent-elles ?

Est-ce que le fait d'avoir une oreille absolue rend plus difficile le développement de l'oreille relative ? Et est-ce qu'il y a des différences selon l'instrument joué (instruments mélodiques et harmoniques notamment) ? 

Pour quels domaines d'enseignement (solfège, lecture à vue, analyse harmonique, transposition, autres) des méthodes/approches spécifiques pour les étudiant(e)s avec oreille absolue seraient-elles utiles/nécessaires? 

Comment convaincre les étudiant(e)s avec oreille absolue de l'importance de développer leur oreille relative ? Comment les motiver pour ce travail ?

Pour répondre à ces questions, des interviews approfondies avec cinq expert(e)s du développement de l'oreille et des connaissances harmoniques (théorie, analyse) en vue de leur application dans l'improvisation jazz sont prévues. En collaboration avec des partenaires externes, ces interviews seront analysées pour déterminer si et dans quels domaines une approche pédagogique spécifique pourrait être bénéfique pour les étudiants avec oreille absolue.

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !