PIANOCOMPLE

PIANOCOMPLE

Le piano complémentaire : une matière généraliste dans une formation spécialisée

Sturzenegger Christophe, HEM (responsable de projet)
Hottinger Jean-Luc, HEMU VD

09.2019 – 02.2021

Financement: fonds stratégique HES-SO

Les conservatoires ont l'habitude de délivrer un enseignement de piano pour les non pianistes. Selon les pays et parfois à l'intérieur d'un même pays, ce cours prend différents noms: piano complémentaire, instrument secondaire, Klavier Nebenfach, etc. Ce travail de recherche se propose de mener et de clarifier le contenu pédagogique de cet enseignement: apprentissage d'un instrument harmonique, d'un outil pour l'accompagnement et d'une aide au travail d'écriture. Le projet consistera à dresser un état des lieux des pratiques actuelles en Europe et aux USA grâce à une enquête menée auprès de professeurs et de responsables pédagogiques et à ouvrir des perspectives pour faire évoluer l'enseignement du piano pour les non pianistes.

Piano Complémentaire : une matière généraliste dans une formation spécialisée (flyer PDF)

Symposium, journée d’étude
HEM Genève, Salle Villa-Lobos
1er février 2021, 09h-17h, entrée libre

Une journée d'étude pour le "piano complémentaire", L'Echo des Pavanes, Espace 2, 28 Janvier 2021

Article de la Revue Musical Suisse - Novembre 2020 (pdf)
Une matière généraliste dans une formation spécialisée

Article de la Lettre du Musicien - Novembre 2020 (pdf)
Piano complémentaire : une matière insaisissable

À propos du piano, Marie-Claude Chappuis, chanteuse d'opéra mezzo-soprano suisse présente sur la scène internationale, déclare : "J’ai commencé le piano à l’âge de 5 ans. Il est mon compagnon de route le plus fidèle même si je n’ai fait qu’un certificat et que j’ai réalisé assez jeune que je j’arriverais pas à en faire mon métier. Je me mets presque tous les jours au piano pour étudier les partitions, pour m’accompagner dans des lieder ou pour jouer Bach. Lorsque j’enseigne le chant, je suis ravie d’avoir des notions suffisantes pour accompagner un peu mes élèves. C’est un bonheur immense de savoir jouer de cet instrument, en tant que chanteuse, j’y trouve un compagnon stable, toujours au poste, jamais lunatique ou enroué. C’est un refuge, un support, une inspiration. Je suis très heureuse d’avoir toujours gardé un contact avec l’instrument et de lui avoir voué beaucoup de temps dans les apprentissages de jeunesse. Il me le rend bien."

Bertrand Bochud, professeur de chant au conservatoire de Lausanne, s'accompagne au piano (vidéo qu’il a enregistrée lors du confinement).
"Pour ce qui est de mon lien actuel avec l'instrument : je l'emploie tous les jours ! pour mon travail personnel et surtout pour accompagner mes élèves... je déteste le fait qu'on dise parfois que les chanteurs sont idiots et n'écoutent que leur égo et je m'arrête assez souvent dans une leçon pour jouer un passage à l'élève ou lui faire entendre une tension harmonique ou un passage particulier. Je leur fais aussi subir mes fausses notes ! c'est un excellent exercice pour eux de continuer à chanter quand je me plante un peu... et c'est bon pour l'ego du prof de ne pas tout gérer !"

David Brito, professeur de contrebasse, accompagne un de ses élèves dans une oeuvre de Miles Davies « All Blues ». A noter que David a étudié à l’HEMU - Vaud - Classique et à la HEM de Jazz de Bâle.

Pierre Burnet, professeur de cor à l'Ecole de Musique (Conservatoire de Genève), nous parle de son rapport avec le piano dans le cadre de ses études et de son enseignement.

Kerstin Fahr, professeur de flûte à bec - Projet de recherche HEMU - Piano Comple

Gautier Capuçon - Projet de recherche HEMU - Piano Comple

NEWSLETTER
Abonnez-vous et recevez nos dernières actualités !